Dessiner en postscript


Postscript est un langage de pilotage d'imprimante devenu un standard en imprimerie. Ses performances sont particulièrement remarquables dans le domaine graphique. Tant les dessins au trait que les images et photos sont rendus avec une grande précision. De plus les fichiers Postscript s'importent aisément dans la plupart des logiciels de traitement de texte et/ou de mise en pages.

D'où proviennent les fichiers postscript ?

La plupart de ces fichiers sont créés à l'aide de logiciels de dessin spécialisés. Ils sont excellents et répondent généralement aux besoins des professionnels du graphisme.

Des outils trop lourds?

Le scientifique peut néanmoins se sentir mal à l'aise lorsqu'il manipule les logiciels de dessin mentionnés. Conçus pour des réalisations éventuellement très sophistiquées, les fichiers produits sont souvent très volumineux, même pour des dessins très simples.

De plus, ils sont généralement complètement hermétiques et de ce fait ne peuvent être modifiés, même très ponctuellement, qu'à l'aide d'un de ces logiciels de dessin.

Le responsable de ce site, ayant dû illustrer nombre de textes mathématiques par des figures simples, a finalement préféré apprendre les rudiments du langage postscript et programmer ses dessins "à la main", plutôt que de se battre avec un logiciel de dessin spécialisé.

Un jeu de macros postscript

Au fil des années, des macros de plus en plus performantes ont été écrites. Elles permettent de réaliser en quelques lignes des dessins de structure simple, ce qui n'est pas incompatible avec un résultat assez élaboré.

Un exemple

Le drapeau européen ci-dessous a été réalisé en postscript à l'aide des macros susdites, puis converti au format jpg afin de faciliter l'insertion sur Internet. Le programme réalisant le drapeau est reproduit dans la colonne de droite.

%!PS-Adobe-3.0 EPSF-3.0
%%Creator:Guy NOEL
%%BoundingBox: 0 0 285 171
%%EndComments
(PsGeo2d.ps) run
debut
[[0 cm 0 cm][10 cm 6 cm]] fixecadre
[[0 0][10 6]] fixedomaine
bleu fixecouleurfond
cadrerempli
jaune fixecouleurs
/etoile5 fixeformepoint 5 fixetaillepoint
[[5 3] [5 5] 12 ] polregsommets suitepoints
fin
Le fichier de macros est chargé à la ligne 5 par l'instruction (PsGeo2d.ps) run, le programme proprement dit est constitué des lignes 6 à 14.

Pour d'autres exemples d'images réalisées en postscript et converties au format pdf, cliquez ici.
Pour télécharger les macros postscript, cliquez ici.


Pages maintenues par G. Noël. ------------------------------------------------ Parution de l'article: 22/06/2009